L’art pariétal du Gravettien

Une conférence de Jacques Jaubert a eu lieu

le 17 novembre 2023, au Musée du PECH-MERLE


Durant 9 millénaires, il y a 34 à 25 000 ans environ, la culture du Gravettien a laissé de nombreuses œuvres d’art pariétal. Les principaux sanctuaires de cette période sont les grottes du Pech Merle, de Cougnac ou de Roucadour dans le Lot mais aussi celles de Gargas (Hautes-Pyrénées), de Cosquer (Marseille), d’Arcy-sur-Cure (Yonne) et plus récemment la grotte de Cussac (Dordogne) découverte en 2000. Très riche en production artistique, surtout si on y ajoute les pièces d’art sculptées comme les vénus de Lespugue…, la culture du Gravettien n’est pas homogène. Il existe une large gamme de “Gravettiens” (ancien, moyen, récent, final, du Sud-Ouest de l’Europe, du nord de la France, d’Europe centrale, orientale…). Le Gravettien a été évoqué en proposant une large synthèse centrée sur son art pariétal, sa géographie, sa chronologie et son iconographie, art à forte personnalité technique et graphique, écartelé entre Chauvet et Lascaux.

Le

Partager CET ARTICLE

Toutes les infos

Actualités

La Grotte Roussignol

Bulletin N° 29 de Préhistoire du Sud-Ouest (Volume 1 & 2) Ce bulletin est consacré à un site lotois méconnu et presque oublié : la grotte

En savoir plus >>

Préhistoire du Sud-Ouest

Musée de Pech-Merle

46330 – CABRERETS

prehistoiredusudouest@gmail.com

Suivez-nous !