Publications récentes

Le Camp de l’Église Nord à Flaujac-Poujols (Lot). Une nécropole du milieu de l’Âge du Fer en Bas Quercy

Il est difficile d’avoir un avis sur un ouvrage qu’on n’a pas lu ; et hasardeux d’en assurer la promotion.

À cheval entre le 1er et le 2nd Âge du Fer, la nécropole du Camp de l’Église Nord, à quelques kilomètres au sud de Cahors (Lot), se situe en limite extrême du champ chronologique de Préhistoire du Sud-Ouest.

Mais l’intérêt du site est suffisamment avéré pour être mentionné ici.

C’est une parution attendue par beaucoup.

Dès la découverte au début des années 2000, l’intérêt exceptionnel du site est reconnu par les spécialistes de la période.

C’était une opération de sauvetage, commandée et contrôlée par l’administration, d’un site désormais détruit par l’aménagement de l’autoroute. Les commissions administratives de la recherche archéologique ont apprécié la qualité des travaux. Nous n’avons pas eu connaissance d’échos de mise en cause du travail réalisé.

La crédibilité J.-M. Beausoleil, auteur principal de l’ouvrage et directeur de l’opération archéologique, a fait le reste.

La publication est une monographie en deux volumes qui présente l’étude d’une nécropole complexe et originale, tant dans son organisation spatiale que par la composante architecturale des structures funéraires. S’y ajoute l’étude du mobilier archéologique mis au jour.

Les auteurs s’attachent à mettre en évidence des constructions sociales et familiales par l’étude de l’espace funéraire, tout en intégrant leurs constatations dans une chronologie évolutive régionale.

Le Camp de l’Église Nord a vocation à devenir un site de référence.

Une publication de :

Jean-Michel Beausoleil, Amaury Collet, Laure Gros

Structure circulaire certainement bien plus symbolique que fonctionnelle.

Une sépulture de cheval.

Préhistoire du Sud-Ouest

Musée de Pech Merle

46330 – CABRERETS

prehistoiredusudouest@gmail.com

Suivez-nous !

L’association “Préhistoire du Sud-Ouest” est entièrement
indépendante de la Mairie de Cabrerets. Nous remercions la commune, ses
élus, et la direction du centre du Pech Merle de leur soutien sans
faille.