Lascaux hors les murs

Exposition
11 septembre 2020 – 29 mars 2021

Musée national de Préhistoire
Les Eyzies (Dordogne)

La grotte de Lascaux a été découverte il y a 80 ans, le 12 septembre 1940. L’image des animaux peints ainsi que l’histoire de la
découverte de la cavité sont connues de tous. Quant aux questions de conservation, elles ont maintes fois défrayé la chronique…
En revanche, l’histoire archéologique de la grotte est méconnue et douloureuse.
Au moment de la découverte, plusieurs centaines de vestiges archéologiques gisaient aux pieds des parois ornées. Un grand
nombre fut récolté lors des premières explorations, à l’occasion des travaux d’aménagement à la visite touristique (1946-1948)
puis au cours de l’installation du système de régénération de l’air (1957-1958). Seul l’espace particulier du Puits a été fouillé en
1949 par Henri Breuil et Séverin Blanc puis en 1960-1961 par André Glory.
Hormis la collection Glory bien identifiée et conservée à l’Institut de Paléontologie Humaine dès 1967, les vestiges
archéologiques de Lascaux ont été dispersés en de multiples collections réunies par différents intervenants, régisseur, inventeur,
guide, conservateur des Monuments Historiques, directeur de circonscription préhistorique… Une partie de la collection Glory,
que l’on croyait définitivement perdue, a été redécouverte dans des circonstances improbables en 1998. D’autres petites séries
émergent de temps en temps.
Le Musée national de Préhistoire s’est attaché à rassembler plusieurs séries contenant des vestiges archéologiques, des
éléments naturels arrachés à la grotte par les travaux d’aménagement ou des prélèvements destinés à des analyses. Ce sont
tous des témoins originaux, à haute valeur scientifique, des fréquentations préhistoriques et d’un état antérieur à l’artificialisation
de la grotte. Conservés dans de bonnes conditions, ils peuvent être restaurés si nécessaire, présentés au public et faire l’objet de
recherches de diverses natures (archéologie, conservation, etc.).
Une sélection de quelques objets inédits sortis des réserves du musée seront ainsi exposés en galerie haute en complément de
plusieurs vidéos, d’une exposition virtuelle et d’une application mobile dédiées à cet événement.
C’est également l’occasion de présenter les premiers résultats d’un nouveau programme collectif de recherche archéologique
obtenus dans le cadre du PCR LAsCO, financé par la DRAC Nouvelle Aquitaine (SRA et CRMH) et dirigé par M. Langlais et S.
Ducasse (CNRS, laboratoire PACEA). Globalement, ce projet vise à réévaluer le contenu matériel des sols de la célèbre grotte
ornée afin d’en proposer une nouvelle contextualisation archéologique. Parmi les objets découverts dans la grotte de Lascaux,
des remontages réalisés sur des silex témoignent de la production et de l’utilisation d’outils sur place. C’est notamment le cas
pour un éclat impliqué dans le travail du minéral et possiblement dans la gravure des parois. Par ailleurs, la datation au carbone
14 de plusieurs ossements met en évidence une homogénéité chronologique de l’ensemble et suggère l’attribution de Lascaux à
des groupes de chasseurs ayant occupé le sud-ouest de la France, il y a 21000 ans. Ces résultats soulignent aussi le fait qu’à
part la réalisation des peintures et gravures des parois, d’autres activités ont été menées dans la cavité par des chasseurs
préhistoriques, relativisant ainsi la notion stricte de sanctuaire.

crédit : MNP Les Eyzies – Ph. Jugie




Partager CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Toutes les infos

Actualités

Lascaux hors les murs

Exposition11 septembre 2020 – 29 mars 2021 Musée national de PréhistoireLes Eyzies (Dordogne) La grotte de Lascaux a été découverte il y a 80 ans,

En savoir plus >>

Préhistoire du Sud-Ouest

Musée de Pech-Merle

46330 – CABRERETS

prehistoiredusudouest@gmail.com

Suivez-nous !