Une opération dirigée par J.-C. Castel (Muséum de Genève) et Mathieu Luret (Université de Genève) La Cave aux Endives est un gisement paléontologique remarquable qui nous a permis de récolter une grande quantité d’os bien conservés.

il s’agit de mammifères tombés dans un gouffre sans intervention humaine. Ce gisement est composé de deux couches principales qui livrent des assemblages de faunes assez différents. Dans la couche du dessus, les espèces principales sont le renne, le cheval, le bison et le cerf. Il y a aussi de rares os de loup et de lièvre. Cet ensemble est daté autour de 30.000 ans. En dessous, se trouve une couche épaisse de 50 cm au moins que nous avons nommé le magma de bison tellement les os sont à touche-touche. La datation n’est pas encore bien assurée mais elle est antérieure à 40.000 ans. La base du remplissage paléontologique n’est pas encore connue.

Le site a été découvert par des spéléologues en 2003. Il s’agit en fait d’une partie du gisement originel qui s’effondre progressivement dans une rivière souterraine qui le sape à sa base. Un effondrement en 2013 nous a permis de récolter un quantité importante de vestiges dans l’éboulis qui en a résulté. Cela nous a incité à entreprendre une véritable fouille en 2019 afin de remettre un peu d’ordre dans tout le matériel récolté et par conséquent d’observer les différentes couches et de procéder aux premières datations.

Il est localisé sur le causse du Quercy (voir photos ci-dessous) qui est constitué de plateaux calcaires d’âge jurassique, pas très loin du gouffre de Padirac où se pressent des milliers de visiteurs. Cette région a livré près d’une centaine de pièges naturels dont quelques-uns ont pu être fouillés (les autres sont trop difficiles d’accès ou trop pauvres pour y conduire des recherches).

Avec un équipement adapté et une bonne pratique de la spéléologie, on descend assez rapidement jusqu’à environ 25m. Le gisement, ou plus précisément, ce qu’il en subsiste est, d’un côté recouvert par un éboulis épais de 15m et de l’autre sapé par une rivière souterraine. Les conditions d’interventions sont donc délicates et exigent un encordement permanent.

L’association Préhistoire du Sud-Ouest

Partager CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Toutes les infos

Actualités

Lascaux hors les murs

Exposition11 septembre 2020 – 29 mars 2021 Musée national de PréhistoireLes Eyzies (Dordogne) La grotte de Lascaux a été découverte il y a 80 ans,

En savoir plus >>

Préhistoire du Sud-Ouest

Musée de Pech-Merle

46330 – CABRERETS

prehistoiredusudouest@gmail.com

Suivez-nous !